TEXT="#FFFFFF" LINK="#FF8000" VLINK="#800000">
Littérature de science-fiction

Contenu:
KING Stephen





BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>


Brume
Eclate une tempête et la réalité se fissure. Avant-goùt d'apocalypse. De la brume surgit une horreur blême, créature monstrueuse aux pieds cornés qui attaque un supermarché. Défi de la nature déchainée ou fantaisie inquiétante de l'imagination ? Glacé de peur , David croit rêver. Mais il est des voix pour murmurer le nom de Shaymore et du projet Pointe-de-Flêche. Et s'ils avaient ouvert un trou donnant directement dans une autre dimension ?

Critique : des nouvelles de qualité, surtout la première qui donne le titre au recueil****








BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>


Carrie
Une mère puritaine, obsédée par le diable et le péché; des camarades de classe dont elle est le souffre-douleur. Carrie est profondément malheureuse, laide, toujours perdante. Mais à seize ans ressurgit en elle le souvenir d'un don étrange qui avait marqué fugitivement son enfance : de par sa seule volonté elle pouvait déplacer des objets à distance. Et ce pouvoir réapparait aujourd'hui, plus impérieux, plus impatient.

Critique : le premier livre de King et une première réussite****







BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>


La part des ténèbres
Tu croyais pouvoir te débarasser de moi. Tu pensais qu'avec un enterrement bidon pour mes fans et pour la presse, tout searis réglé. Tu te disais :"Fini George Stark, maintenant consacrons-nous à la vraie littérature..." Pauvre naif! ça a dû te faire un choc quand tu as vu la fausse tombe grande ouverte, hein ? Et cette série de meurtres abominables ? Exactement comme dans nos romans! Non, ne t'imagine pas que tu vas pouvoir si facilement te débarasser de moi. Je suis ton double, ta part des ténèbres.

Critique : terrifiant, palpitant, du trés bon King****







BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>



Rêves et cauchemars
Démons, prodiges, créatures hallucinantes! Entre le rapace nocturne, avatar du comte Dracula et ce dentier qui joue des claquettes, où est la différence ? Dans le Maryland ou à Roadside Zoo, tous deux sèment la mort.

Critique : des nouvelles délirantes mais inégales****







BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>



Les Tommyknockers
Dans sa tête, le tumulte. Leurs voix s'élèvent comme un tourbillon de feuilles mortes. Creuse, Bobbi, creuse. Incapable de trouver le repos, Roberta Anderson se remémore l'instant où elle a trébuché sur ce bout de métal. Une chose enfouie dans le bois, qui vibre comme un diapason. A l'entrée de Haven, Jim Gardener presse le pas. Dans son crâne, plus forte et plus insistante que jamais, la voix qui l'a poussé à se mettre en route. Bobbi a des ennuis. Il revoie son ami telle qu'elle lui est apparue en rêve. Transparente, blafarde. Dans ses yeux un rayon acide de la couleur des marécages.

Critique : entre SF et fantastique, un excellent roman****







BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>



La petite fille qui aimait Tom Gordon
Le monde a des dents, et quand l'envie le prende de mordre, il ne s'en prive pas. Trisha McFarland avait neuf ans lorsqu'elle s'en aperçut. Ce fut un matin, qu début du mois de juin. A dix heures, elle était assise à l'arrière de la Dodge Caravan de sa mère, vêtue de son maillot de l'équipe des Red Sox et jouait avec Mona, sa poupée. A dix heures, elle était perdue dans la forêt. A onze heures, elle s'efforçait de ne pas céder à la panique, de ne pas se dire Je suis en danger, de chasser de sa tête l'idée que les gens qui se perdent dans la forêt s'en tirent quelquefois avec des graves blessures, que quelquefois même ils en meurent.

Critique : passionnant, angoissant et c'est assez rare chez King, sobre****







BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>



Le fléau
Suite à un incident dans une base militaire, un virus, la super-gripe, contamine la trés grande majorité de la population et seuls quelques individus vont survivre. Après s'être habitués au nouveau contexte, les rescapés se regroupent en deux communautés, d'un côté le bien et l'autre le mal.

Critique : un des meilleurs romans de King, la première partie est plus que passionnante, la fin un peu décevante****










BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>



Dôme
Un matin d'automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu'est ce dôme transparent, d'ou il vient de quand - ou si - il finira par diparaitre. L'armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l'intérieur se raréfient. Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu'il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s'installe et la résistance s'organise autour de Dale Barbara, vétéran d'Irak et chef cuistot fraichement débarqué en ville.

Critique : entre fantastique et science fiction, un excellent roman sur le microcosme d'une petite ville américaine****










BORDER=0 ALT="" HSPACE=0 VSPACE=0>



Bazaar
Bazaar est au coeur de Castle Rock, cette petite ville américaine où l'auteur a situé nombre de ses romans tels Cujo ou La prt des ténèbres. Une poudrière où s'accumulent et se déchainent toute la violence et la démence que récèle l'âme de chacun. Jusqu'à l'implosion. King ou l'art de rayer une ville de la carte par la seule force de la haine. De ces haines qui vous font mourir ou tuer.

Critique : des gens ordinaires pris dans des évênements extraordinaires ... et c'est le déchainement de l'horreur humaine : un trés bon King****